Navigation
  • Facebook
  • Twitter
  • flickr
  • Parti Socialiste

rencontre des jeunes du PPRD pour l'épanouissement de la jeunesse Congolaise.

La Ligue des Jeunes du PPRD a organisé une rencontre autour du Directeur de Cabinet du Chef de l'Etat, Néhémie Mwilanya sur les différentes facettes de la vision du Président Kabila pour l'épanouissement de la jeunesse congolaise. C'était dans la salle des Conférences du Ministère des Affaires Étrangères.

Mot d'ouverture du SG Henri MOVA à la rencontre des jeunes du PPRD pour l'épanouissement de la jeunesse Congolaise.

Le camarade Joseph Kabila porte une grande vision pour et sur la jeunesse congolaise. Cela va sans dire. Pourtant, certains d’entre nous n’en saisissent pas la quintessence. A l’occasion de cette rencontre des jeunes, nous avons résolu de commencer à exposer les différentes facettes de la vision de l’initiateur de notre Parti.

Et qui mieux que son Directeur de cabinet pour sonner l’hallali et démarrer la série riche, ample et somptueuse qui finira à la longue par réunir tous les éléments de la vision, de la pensée, de la philosophie, des actions, des projections et des projets que Joseph KABILA chérit en son for intérieur pour l’épanouissement de la jeunesse congolaise. Il s’agit pour le Camarade Néhémie Mwilanya de nous entretenir du discours et de la praxis du Camarade Joseph Kabila sur l’enjeu que constitue les jeunes.

Nous pouvons dégager d’emblée deux chaînons de la riche chaîne d’un président jeune qui voie un amour fusionnel avec la jeunesse de son pays. Il s’agit premièrement d’un extrait de son premier discours à la nation prononcé le 26 janvier 2001 :

Devant la Nation en péril, la Nation déchirée et meurtrie, la Nation objet et victime de toutes sortes de convoitises et de violences, j’en appelle à l’union de tous ses fils et filles, quels qu'ils soient et où qu’ils se trouvent.

J'en appelle aux Forces armées, à la police nationale, aux forces de sécurité et à toutes les forces les vives pour résister et défendre le territoire national. J'en appelle également aux hommes politiques, aux Eglises, aux travailleurs, aux femmes congolaises, à la jeunesse, aux pays amis et aux étrangers qui ont choisi de vivre avec nous, à participer à l’édification d'un Congo nouveau, paisible, uni et prospère, dans la communion et la réconciliation de tous.

Aux frères et sœurs vivant dans les territoires sous occupation, je salue votre sens élevé de sacrifice ainsi que votre attachement pour la patrie. Je vous exprime notre solidarité dans la lutte que vous menez, dans des conditions difficiles pour la libération du pays.

Mes efforts militaires, politiques et diplomatiques seront orientés vers la libération totale de l'occupation des forces d'agression.

En ce moment où j'accède aux hautes charges de la République, je lance un appel solennel et pathétique à la jeunesse congolaise afin qu’elle se joigne à moi dans la défense des intérêts vitaux de la Nation et pour assumer notre destin.


Il s’agit ensuite de son discours à la nation du 15 novembre 2016, prononcé devant les parlements congolais réuni en congrès.

Pour les jeunes, l’absence d’emplois et l’oisiveté qui en résulte assombrissent les perspectives d’avenir. Ce qui les rend vulnérables face aux incantations démagogiques de certains politiciens et à l’instrumentalisation malveillante des certaines officines étrangères nostalgiques d’un temps pourtant bien révolu.

Je tiens à dire à notre jeunesse que les stratégies de leur réinsertion socio-économique sont en cours.

Je félicite, par ailleurs, ceux qui refusent ou ont renoncé à la voie de la violence ou qui, d’ores et déjà, sont intégrés dans la communauté nationale où ils rendent service à cette dernière, à travers les travaux d’intérêt communautaire.

Quant à ceux des Congolais qui ont le sens de l’initiative et qui osent entreprendre des activités économiques, Je les exhorte à prendre avantage des politiques menées à ce jour en matière de promotion d’une classe moyenne congolaise dans les différents secteurs de la vie économique nationale.

Le Camarade Joseph Kabila Kabange croit dur comme fer à l’émergence de la jeunesse comme la garantie d’un avenir meilleur pour le Congo. Il milite en faveur de ce souffle nouveau. Il professe une docte leçon sur l’alternance générationnelle à travers l’émergence d’un personnel politique nouveau.

C’est ainsi qu’il insiste sur le rôle, la place et le leadership des jeunes au sein de la Nation et particulièrement dans le Parti du peuple qu’il a initié il ya 14 ans.

En focalisant son action sur la jeunesse, le Camarade Joseph Kabila Kabange jette son dévolu et son pari optimiste sur l’avenir. En misant sur la jeunesse, Joseph Kabila fait un choix indésirable. A cette génération Facebook, il veut dire son aversion des schémas traditionnels éculés de subordination d’un droit d’ainesse là où il est question de compétence et d’engagement citoyen.

Il veut que les jeunes se réapproprient l’espace public et se mobilisent pour s’imposer comme des sujets actifs dans leur environnement. Il veut une jeunesse entreprenante en combattant l’oisiveté. Il veut le renouvellement de leadership en espérant voir les jeunes prendre le devant de la scène.

Nous exhortons les jeunes à prendre pour modèle Joseph Kabila. Le destin de la notion n’attend pas les vieux jours des ainés pour se matérialiser de toute façon. Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années.

Autres informations utiles

Archives

  • ACTUALITES

    Tout Sur l’actualité du Parti et action de nos membres



  • Café politique

    Spécificité de notre café politique : besoin de maintenir le contact, donner les éléments d'analyse sur les diverses thématiques, l'actualité, ...


  • COMMUNIQUES

    Rien de mieux qu'une information bien communiquer