Navigation
  • Facebook
  • Twitter
  • flickr
  • Parti Socialiste

"Thomas Sankara : incarnation du Panafricanisme new look. Une mémoire spoliée"

« Thomas Sankara : incarnation du Panafricanisme new look. Une mémoire spoliée », tel est le thème de la conférence animée par le Secrétaire général du PPRD, Henri MOVA Sakanyi, ce mercredi 18 octobre 2017, à l’Hôtel Vénus.

A l’occasion du 30ème anniversaire de la disparition de Thomas Sankara, progressiste emblématique, grande figure panafricaniste.

Démontrant la grandeur de Thomas Sankara, Henri MOVA considère que ce Héros africain, le plus plébiscité par la jeunesse africaine, à côté de Mandela, fait malheureusement l’objet d’une vile récupération, du genre d’Antoine Glaser de RFI: « Ce ne sont pas les partis politiques, mais les organisations de la société civile qui sont les vraies héritières de la pensée radicale de Thomas Sankara. Elles ont pour nom : « Y’en a marre » au Sénégal, « Lucha » au Congo, « Black Monday Movement » au Cap ou le « Balai citoyen » au Burkina. A elles incombe la lourde tâche d’imaginer un autre avenir ».

A la vérité, c’est aux camarades de Sankara de le célébrer ! « Ces mouvements dits citoyens, totalement empêtrés dans la sorosphère (ce réseau d’influence est la nouvelle version de l’impérialisme privatisé sur laquelle trône George Soros et son open Society), souillent la mémoire de Thomas Sankara. Ils ne sont pas dignes de représenter la vague juvénile de la nouvelle dynamique africaine. En s’alliant avec les pourfendeurs de la cause africaine, ils ne servent que de relais à l’impérialisme. Et par conséquent, ils ne peuvent défendre les intérêts des masses africaines ».

Or, ces mouvements ne peuvent en aucun cas se présenter comme continuateurs de l’œuvre de Sankara : ils sont en réalité des têtes de pont de l’impérialisme dans sa nouvelle formule qui phagocyte les Etats pour bien les noyauter et les mettre aux services des intérêts des puissances que combattait Sankara. « (…) Il a refusé la soumission aux diktats des plus puissants de ce monde, a pris la défense des plus faibles et des plus défavorisés », paroles de Mariam Sankara.

Henri MOVA fait remarquer que « la fameuse révolution burkinabè du 14 octobre 2014, n’a pas particulièrement montré de l’empressement à réhabiliter la mémoire de Sankara. Son image n’était qu’un faire-valoir, aucune idée de Sankara n’a été replacée sur le piédestal ! »

Mais, pour le PPRD, l’Afrique vaut la vie de cet homme de bien. La mémoire de Thomas Sankara doit, en effet, être réhabilitée: il est de la lignée de Kimpa Vita, Simon Kimbangu, Lumumba et Mzee Laurent-Désiré Kabila, les devanciers nationalistes du Parti. A l’instar de l’Initiateur Joseph Kabila Kabange, le PPRD voit en Thomas Sankara, un visionnaire. « Celui qui nous a appris la fierté. Si les Congolais retrouvent le sens de la fierté et si j’ai pu contribuer à réunir les conditions pour que mon pays soit un jour la Chine de l’Afrique, j’aurais accompli ma mission », dixit le Raïs qui avait pris le risque de prendre Thomas Sankara comme référence, comme modèle.

Autres informations utiles

  • ministres Rencontre entre le bureau politique et l'initiateur du Parti

    Cap sur les élections. Des délégués du bureau politique et du conseil national du PPRD ont été convoqués par le chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange ce mardi 07 novembre 2017,pour des instructions sur le renforcement des capacités dans le but de maximiser les chances de succès du parti aux prochaines élections dont le calendrier a été rendu public le dimanche passé par la CENI

  • ministres Processus électoral, Henri Mova explique la position du PPRD

    Mardi 31 octobre 2017, le Président Interfédéral PPRD/Kinshasa, André Kimbuta, a invité le Secrétaire Général Henri Mova à une matinée politique au siège de l'Interfédéral.

  • ministres Sotchi 2017: la restitution

    "Sotchi 2017: la restitution", tel est thème développé au cours du café politique de ce vendredi 27 octobre 2017, à l'hôtel Vénus.

  • ministres Café politique "spécial gouverneurs"

    Café politique "spécial gouverneurs" sur l'état des lieux des Provinces gouvernées par les membres du PPRD, ce vendredi 20 octobre 2017, à l'hôtel Vénus.

  • ministres "Thomas Sankara : incarnation du Panafricanisme new look. Une mémoire spoliée"

    « Thomas Sankara : incarnation du Panafricanisme new look. Une mémoire spoliée », tel est le thème de la conférence animée par le Secrétaire général du PPRD, Henri MOVA Sakanyi, ce mercredi 18 octobre 2017, à l’Hôtel Vénus.

  • ministres Rentrée institutionnelle 2017 : le PPRD évalue l’action de ses mandataires

    " A mi-parcours et à intervalles réguliers, il sied que les dirigeants, en toute transparence, se présentent devant le souverain primaire pour faire le point. C’est une obligation de bonne gouvernance ; à savoir la redevabilité. Il faut lui prouver que le travail a été accompli selon les règles de l’art et que nous avons toujours en vue les objectifs que nous nous étions assignés, malgré les difficultés rencontrées lors de cette mise au point", s'exprimait ainsi le Secrétaire général Henri Mova dans son mot d'orientation aux assises de la Deuxième Edition de la « Rentrée Institutionnelle », tenues le 16 octobre 2017 au Kempinski Hotel Fleuve Congo.

  • ministres Avec les jeunes du PPRD, Henri Mova commémore le 50 ième anniversaire de la mort de Che Guevara, Mythe ou Marque.

    Aux heures vespérales de ce lundi 9 octobre, au siège du PPRD, le Secrétaire Général Henri Mova Sakanyi a invité les jeunes à commémorer les 50 années de la disparition d'Ernesto Che Guevara...

  • ministres Pour une requalification de l'action du Parti

    Face aux enjeux importants de l'heure, le PPRD développe des capacités requises pour s'adapter à cette nouvelle donne politique. C'est dans ce contexte qu’il faut situer le café politique de ce vendredi 8 septembre 2017 à l'hôtel Vénus, au titre combien évocateur :

  • ministres Cap vers les élections en RDC : Henri Mova se fait enrôler à Malweka, dans la commune de Ngaliema

    Une ambiance particulière a régné dimanche 27 août, dans la commune Ngaliema, district de Lukanga, particulièrement dans les deux quartiers, Sanga Mamba et Malweka, au niveau de l’artère principale comprenant les avenues Kinshasa et Nzolana. Pour cause : enrôlement du Secrétaire Général du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, Henri MOVA Sakanyi, au centre CENI de l'école primaire Saint Mukasa, au quartier Malweka.

  • ministres Débats autour du calendrier électoral : où est la vérité ?

    Le professeur Adolphe Lumanu est parti de récentes sorties médiatiques du président de la CENI, Corneille NANGAA, en rapport avec les prochaines élections. Adolphe Lumanu souligne la position inchangée de la CENI selon laquelle, " il est impossible que les élections se tiennent en décembre 2017".

  • ministres Spéciale adhésion massive au PPRD, ce jeudi 15 juin 2017, des peuples autochtones Pygmées.

    Ils sont venus par millier au siège du parti du peuple pour prendre leurs cartes de membres. La journée est marquée par des échanges sur les difficultés rencontrées par les peuples autochtones pour leur intégration dans la société: dans les opérations d'enrôlement, de scolarité, d'emploi. ..

  • ministres Adieu FRANCK MUKENDI TSHIMANGA KENZO, triple Maitre, dixit Henri Mova

    Vendredi 09 juin 2017, le PPRD a rendu un dernier hommage à Maitre Kenzo Mukendi au Secrétariat général du Parti.

  • ministres Les 46 ans de Joseph Kabila célébrés au siège du PPRD

    Le 4 juin décrété Journée de la Jeunesse du PPRD par le Secrétaire Général Henri Mova Sakanyi . Pourquoi ?

  • ministres 4 juin 2017 : Joyeux anniversaire Joseph KABILA Kabange, Leader Ubuntu.

    Dès les premières heures de la journée, affluence au siège du PPRD : Animateurs des structures du Parti (Membres du Bureau Politique, Conseil National, Comite Exécutif National, Fédéraux et Communaux) et des cellules de base se sont donné rendez-vous pour souhaiter joyeux anniversaire à l’Initiateur.

  • ministres LE PRÉSIDENT JOSEPH KABILA AU FRONT ÉLECTORAL...

    Ce dimanche 28 mai 2017, le Président de la République a pris sa carte d'électeur. Il faut reconnaître que lors de sa dernière itinérance à l'Intérieur du pays, précisément aux étapes de Lubumbashi, de Kalemie, de Kindu et de Kananga en juin et juillet 2016, il avait lancé un appel appuyé aux Congolais de s'enrôler. Il s'était particulièrement adressé à la jeunesse en relevant l'enjeu principal du scrutin : le renouvellement de la classe politique. Seuls les électeurs sont des éligibles, avait-il souligné.

Archives

  • ACTUALITES

    Tout Sur l’actualité du Parti et action de nos membres



  • Café politique

    Spécificité de notre café politique : besoin de maintenir le contact, donner les éléments d'analyse sur les diverses thématiques, l'actualité, ...


  • COMMUNIQUES

    Rien de mieux qu'une information bien communiquer